Né à Grasse, élève de l’école communale de Saint-François et de l’institut Fénelon, je fis mon lycée à Paris.
 
Je m’orientais ensuite vers l’Histoire et les Langues Orientales. Mes années d’études furent pour moi celles de découvertes. J’eu l’opportunité de parcourir l’Égypte, le Liban, la Syrie et les Émirats. Le dur apprentissage de la langue l’arabe et l’immixtion au sein de la culture orientale m’ont appris les valeurs de persévérance et de relativité qui me sont sans cesse utiles au quotidien.
 
J’ai tôt commencé le rugby au ROG, qui dans les années 80 et 90 avait déjà acquis cette solide et respectable réputation de club formateur aux dirigeants et éducateurs bénévoles, passionnés et compétents. Certains y exercent toujours pour le grand bien de nos jeunes et du rugby français.

Je continue de temps à autre à toucher le cuir pour mon plaisir et la volonté de ne pas abandonner la pratique d’une partie de moi-même. Le rugby en effet ne m’a jamais quitté et m’a accompagné où que je fusse me procurant les joies les plus fortes et les amitiés les plus solides... ainsi que quelques graves blessures qui sont le lot des familiers de ce sport !
 
Je commençais ma carrière professionnelle en 2006 au sein de la société de gestion d’actif en tant qu’analyste financier avant de revenir m’installer à Grasse en 2011.
 
Les élections municipales de 2014 furent pour mon équipe et moi un premier bain politique qui restera à jamais gravé dans nos mémoires. Un souffle de liberté nous animait ainsi que la volonté farouche rendre à notre ville son lustre et son indépendance. La plupart de nos adversaires n’étaient alors que des représentants cooptés de parti politiques établis et vieillissants, maintenant sur la Ville une chape de plomb et un immobilisme pesant.
 
L’adhésion fut forte, le résultat, un vrai succès. Ce n’était qu’un début.

© 2018 Philippe-Emmanuel de Fontmichel